WWW.NPA2009.ORG
Accueil > Programme > Education > Gratuité : aller plus loin

Gratuité : aller plus loin

Réponses du NPA au questionnaire de la FCPE

samedi 24 mars 2012

Le NPA partage avec la FCPE, l’amer constat des inégalités territoriales en matière
d’éducation. La décentralisation et la prise en charges par les communes, les départements
et les régions respectivement des écoles, des collèges et des lycées induisent de profondes
inégalités entre les élèves selon la richesse et/ou la démographie de l’entité administrative
dont leur établissement scolaire dépend. Ces disparités territoriales sont amenées à se
creuser d’avantage avec la crise économique et la question de la dette qui frappe également
les collectivités territoriales. Des politiques d’austérité sont d’or et déjà menées à tous les
échelons et n’épargnent pas les politiques éducatives.

La question de la gratuité de la scolarité est donc plus que jamais d’actualité. Pour le NPA,
cette gratuité de la scolarité doit reposer
- Sur la garantie et la prise en charge par l’Etat et les collectivités territoriales de
l’entière gratuité de l’éducation, frais de scolarité et matériel pédagogique (fournitures, livres
et équipements notamment numériques).
- Sur une réelle péréquation entre les collectivités afin d’en finir avec les inégalités
territoriales.
- Sur la prise en charge complète des services périscolaires comme la restauration et
la garderie
- Sur la réévaluation des bourses nationales accordées aux familles selon leurs
revenus et sur l’élargissement de l’accès à ces bourses.
- Sur l’attribution d’une allocation d’autonomie pour les jeunes de 18 à 25 ans.
- Sur l’arrêt de toutes subventions, ouvertes ou déguisées, aux écoles privées.

Les inégalités scolaires ne peuvent se réduire aux seules questions des moyens et de la
gratuité de la scolarité dans la mesure où les pédagogies utilisées dans le système éducatif
français reposent sur un certain nombre de pré-requis qui pénalisent les enfants ne
possédant pas le capital culturel exigé. Une éducation réellement émancipatrice doit
permettre à tous les jeunes de d’accéder à une culture commune et partagée.

Pour le NPA, la gratuité doit donc englober :
- L’ensemble des activités parascolaires qu’elles soient sportives ou culturelles
- Les sorties et voyages scolaires qui doivent être entièrement à la charge des
établissements et non des familles.
- Les transports afin de permettre aux jeunes de se déplacer librement et de
s’ouvrir au monde qui les entoure
- La gratuité des colonies de vacances

Les conditions d’une bonne scolarité ne peuvent également se limiter au seul cadre de
l’institution scolaire, mais relèvent également de l’environnement social et familial de l’élève.
Pour en finir avec l’échec social de l’école qui met en difficulté les jeunes des milieux
populaires, il faut aussi des mesures sociales qui améliorent la vie de tous : droit au
logement décent, droit au travail de leurs parents, droits aux soins gratuits, en bref des droits
sociaux qui sont le socle nécessaire d’une éducation dans des conditions décentes.

P.-S.

Copyright : Photothèque Rouge/JMB